Comment les femmes achètent leurs vêtements ?

Comment les femmes achètent leurs vêtements ?

Ne lisez pas cet article en pensant que l’on juge les femmes dans leur achat de vêtements et notamment vis-à-vis du temps qu’elles mettent pour se décider à choisir. Non, il est avant tout question de comprendre pourquoi un magasin a du succès, alors qu’un autre non. Vous verrez que chaque femme a des motivations d’achat différentes des unes des autres, mais qu’il y a toujours des points en communs.

Vêtements femme pas cher, l’argument numéro 1

Lorsqu’elles entrent dans un magasin, les pancartes en soldes, en promotion, bonnes affaires ou prix cassés, les femmes adorent et adhèrent ! Elles foncent pour voir si le produit peut les intéresser. Elles regardent la robe à 10 euros, ou la veste à moins de 20 euros et elles se disent que ça vaut le coup. D’autres ne vont même pas regarder la qualité du produit, elles mettent l’article dans leur cabas et continuent à dénicher les bons plans.

Des vêtements pas cher pour femme on en trouve partout, mais pour trouver des articles de mode féminine qui se distinguent c’est autre chose.

Articles en fonction de la taille

Là c’est plus compliqué, avez-vous déjà remarqué que si l’on cherche des vêtements femme grande taille on est très limité en choix ? Il est vrai que les magasins de vêtements n’ont pas tous compris qu’en France il y avait une clientèle féminine qui porte d’autres tailles que du 36 ou du 38 ! Les statistiques sont pourtant formelles, le surpoids et l’obésité concernent de plus en plus de monde, lisez cet article pour en savoir plus.

vêtements femme 42/44

Grossiste vêtements femme

Qui sont ces grossistes qui fournissent nos boutiques ? On aimerait peut-être voir davantage d’articles comme ceux que l’on a découvert sur le site Toplook marketplace de grossistes en vêtements pas cher pour femme, pour hommes et enfants aussi. Si l’on vous parle de cette adresse c’est tout simplement pour mettre en avant le travail considérable réalisé par nos professionnels de la mode féminine à Paris, ils font tout pour lutter contre la concurrence chinoise qui vient inonder le marché français.

Share this post